Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Apprendre le français

Utiliser la Bibliothèque et les Cafés pendant mon Cours de Français

  • Retour à la liste
  • Article précédent
  • Article suivant
Utiliser la Bibliothèque et les Cafés pendant mon Cours de Français

J’apprends le français à Montpellier depuis 3 mois maintenant, et j’ai eu des moments où je me sentais comme un très bon élève. Je faisais tous mes devoirs tous les jours et je relisais régulièrement mes notes et mon vocabulaire. Lorsque nous faisions des exercices en classe, je pouvais rapidement comprendre les étapes suivantes avant que mon professeur de l’école de langues ne les explique. J’ai eu un élan qui je pense est super important pour ceux d’entre nous qui apprennent le français en France. Puis… il y a eu les autres jours. Les moments où j’ai eu l’impression que je n’allais jamais atteindre un niveau de français décent parce que je n’ai pas suffisamment travaillé. C’est facile de tomber dans le piège. Peut-être quelques verres de trop un soir qui font que je ne peux pas me concentrer en classe le lendemain. Et puis un long repas fait que je ne rattrape pas mon retard. Et puis quelqu’un m’invite à faire quelque chose de cool à qui je dis oui aussi. Avant de vous en rendre compte, vous êtes très en retard et ce que vous apprenez pendant votre cours de français semble impossible. Pouvez-vous dire quelle est la meilleure option?

Comment tirer le meilleur parti de votre temps pour apprendre le français en France

J’ai réfléchi à ce qui m’amène à être plus productif et donc à me sentir mieux dans mes progrès pendant mes cours de français. Il existe certainement des modèles, mais ce sera différent pour chaque élève, alors essayez de trouver comment vous travaillez le mieux. Ce qui suit est exactement ce qui fonctionne pour moi. Rester en ville après le déjeuner est la meilleure option pour ma productivité. Certains étudiants qui font la préparation au DELF ou les cours de français des affaires ont des cours l’après-midi. Mais je finis à midi et au départ je pensais que revenir à la résidence étudiante à Montpellier était mieux car si je vais dans un café je dois dépenser de l’argent. Quand je suis à la résidence mais que mon lit commence à avoir l’air très confortable, je me dis que j’ai besoin de me détendre un peu pour me concentrer. Mais « un peu » se transforme en quelques heures. Ensuite, je n’avance plus parce que j’ai sommeil. Mon ami suisse Nico, qui prend également des cours de français à Montpellier, me demande si je veux sortir dîner parce que quelqu’un part le lendemain. La journée est passée et je suis encore plus en retard.

D’un autre côté, si je reste dehors, je suis naturellement moins fatigué et si je perds un peu d’énergie, une petite micro-sieste me rafraîchit normalement. Être entouré de personnes actives a un impact positif sur mon propre rythme de travail, en particulier à la bibliothèque où j’ai une bonne connexion avec les secrétaires qui travaillent toujours si dur. Il y a souvent d’autres étudiants là-bas qui préparent aussi leur examen DELF qui est plus intense, et ils ont une charge de travail plus importante que moi. Donc je pense que s’ils peuvent se débrouiller comme ça, je peux en faire autant. C’est encourageant et j’ai parfois l’impression que nous faisons partie de la même équipe. L’équipe de l’école de français ILA !

Aller dans les cafés est une bonne chose car vous pouvez en visiter de nouveaux à chaque fois et explorer les différentes possibilités, ou aller dans un café plus régulièrement et faire connaissance avec le personnel. J’ai récemment interviewé un Américain pour ce blog et je lui ai demandé s’il pouvait refaire un séjour linguistique, que ferait-il différemment en apprenant le français en France. Il a dit qu’il irait au même café tous les jours et qu’il apprendrait les noms des employés et qu’il mettrait en pratique avec eux tout ce qu’il avait appris lors de son cours de français ce jour-là.

Voici donc quelques-unes de mes réflexions sur l’utilisation de la bibliothèque ou de l’institution du café français. Depuis que j’ai commencé à apprendre le français à Montpellier, j’ai eu des hauts et des bas. Mais depuis que j’essaie de d’en faire davantage, je suis devenu beaucoup plus cohérent et fiable. Je suis plus à l’aise avec les leçons de mon cours de français et maintenant je me sens prêt à passer la préparation à l’examen DELF.