Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on email
Email
Apprendre le français

Conseils pour votre Cours de Français en France : Le son des Voyelles – U, A, É, E, È, I, O

  • Back to list
  • Previous post
  • Next post
Conseils pour votre Cours de Français en France : Le son des Voyelles - U, A, É, E, È, I, O

Avoir une bonne appréhension des sons des voyelles vous donnera un vrai coup de pouce pour vos études en français. Souvent, pendant mon cours intensif de français à Montpellier, j’ai tendance à rester bloqué sur la prononciation d’un mot alors que je veux réfléchir à la structure de la phrase ou au vocabulaire. J’ai donc passé du temps à travailler là-dessus et voici ce que j’ai trouvé pour certains des sons de voyelle les plus courants. J’espère que cela vous aidera dans votre cours intensif de français pour adultes.

U – Tu, Perdu

Le problème que les anglophones ont souvent avec ça, c’est qu’il est très facile de le remplacer par le son « oo » utilisé parfois comme dans le mot « food » par exemple. Le son réel utilisé en français est un peu différent et est assez distinct de tout ce qui est couramment utilisé en anglais. C’est le son que vous entendrez lorsque les mots « rue », « vu » et « tu » sont utilisés, et l’un de ceux que vous entendrez tous les jours pendant un séjour linguistique en français. Vous aurez donc beaucoup d’exemples avec lesquels travailler. Le point de référence le plus proche, bien qu’assez éloigné, auquel je peux penser en anglais est le mot « coo » comme dans « the dove cooed ». L’impulsion du « c » au début du mot donne un petit coup d’air qui, s’il est exagéré, fournit un bon point de départ. Une astuce que j’ai déjà entendue est de positionner vos lèvres en forme de « O » circulaire, et de l’arrière de votre gorge, essayez de dire le mot « tea » tout en gardant vos lèvres dans cette position. Si vous cherchez un moyen d’amener un Britannique à maîtriser quelque chose… associez-le au thé !

A – Ta, Ma

Le son du A français est un peu plus facile car il n’est pas trop différent de la version anglaise. Quelques exemples d’utilisation sont « chat » et « là ». Quand je le dis en français, ça prend un caractère un peu plus tronqué et peut s’arrêter et repartir plus rapidement que le « ahhhh » anglais qui a une fin plus douce. Je trouve utile d’imaginer le son lorsque vous dites à un enfant qu’il ne peut pas faire quelque chose tout en remuant votre doigt : « ah ah ah, you can’t do that! »
À partir de là, c’est comme si vous essayiez de modifier le son en ajoutant un « r » très, très subtil dans le « ah ».

En apprenant le français en France, vous rencontrerez beaucoup de « E ».

É – Pressé, Parler

Celui-ci est agréable et facile car il est vraiment proche du son « ey ». Pas exactement le même mais très proche. C’est certainement beaucoup plus facile que de dire la prononciation française pour « e » qui est plus un son profond « uh ».

E – Grenouille

C’est le son que vous utiliseriez si vous épeliez un mot et que vous deviez dire la lettre elle-même. C’est un peu comme le son « errr » que vous pourriez faire avec dégoût, mais encore une fois sous une forme légèrement coupée. Je fais parfois le même son si quelqu’un dit quelque chose d’un peu ringard. C’est un son assez profond, alors essayez de le sentir dans votre diaphragme.

È – Chèvre, Mère, Merci

Celui-ci est un peu plus dur. Cela ressemble un peu à un Français qui dit « air » car il me semble que ça a une légère inflexion montante à la fin. Génial à maîtriser car « merci » est l’un des mots que vous direz le plus. Mais cela s’accompagne d’un défi supplémentaire qui est de le combiner avec le son « r » guttural. Vous aurez certainement assez de pratique cependant.

I – Tigre, Pyjama

L’un des plus faciles, je ne peux pas vraiment faire la différence entre cela et le son « eeee » en anglais.

O – Dauphin, Beau, Tôt

Très légère différence par rapport à la version anglaise mais certainement notable. Lorsque vous prononcez les deux lettres côte à côte, cela donne l’impression que la version française saute par-dessus la version anglaise et je pense que vous pouvez la sentir sortir du haut de votre bouche.

Voici donc quelques-unes de mes réflexions sur les voyelles que vous utiliserez très fréquemment pendant votre apprentissage du français en France. Il y en a d’autres qui proviennent principalement de combinaisons de sons dont je parlerai dans un autre article. Mais ce sont les plus courantes et elles apparaîtront souvent pendant votre cours d’immersion en français. Vous utiliserez des muscles de votre bouche et vos cordes vocales comme jamais auparavant. Il vous faudra donc un certain temps pour les apprendre. Si vous passez l’examen de français DELF ou DALF, il est très important de les connaître et pour tout cours de français intensif, le fait de bien les maîtriser vous sera vraiment utile et vous donnera de la flexibilité et de la fluidité. Bon apprentissage!