Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Apprendre le français

Améliorer votre accent français pendant votre Séjour Linguistique en France

  • Retour à la liste
  • Article précédent
  • Article suivant
Améliorer votre Accent Français pendant votre Séjour Linguistique en France

Prenons la suite d’un article précédent concernant des astuces pour améliorer votre accent et votre prononciation en français. C’est quelque chose sur lequel vous travaillerez toujours si vous apprenez le français en France. Et faire un séjour en immersion en France est le moyen idéal pour vous améliorer. Vous êtes constamment entouré de locuteurs natifs, vous disposez donc d’un réservoir infini d’exemples que vous pouvez utiliser pour écouter, apprendre, pratiquer et vous perfectionner !

Sons nasaux : On, In, An, Un

Ce sont les sons qui dérangent souvent les étudiants en Français Langue Etrangère et il est facile de comprendre pourquoi. Vous n’utilisez pas seulement votre bouche pour les faire. Vous utilisez aussi votre nez, ce qui n’est pas très courant dans d’autres langues. Il n’est donc pas surprenant qu’ils puissent être délicats. Il y a un débat sur le nombre de sons nasaux en français, mais l’estimation supérieure est de 4. La forme de la bouche est toujours très importante et il n’y a pas de substitut pour regarder comment les français bougent la bouche quand ils parlent. Si vous voulez perfectionner ces sons et épater tout le monde lors de votre cours d’immersion en français, vous devrez développer cette bouche gracieuse et légèrement pincée lorsque vous prononcez des mots qui ont ces sons. Je vais utiliser un langage assez vague car c’est assez difficile à décrire, mais j’espère que vous comprendrez ce que je veux dire.

Votre nez est votre meilleur ami pour la prononciation pedant votre cours de français

UN – Celui-ci est un peu irritant parce que ce n’est pas facile et il faut le dire tout le temps. Donc même après plusieurs semaines, je dois être conscient quand j’essaie de le dire. Il est difficile d’écrire des mots anglais pour ces sons parce que vous ne pouvez tout simplement pas communiquer le son si vous le convertissez. Alors rendez-vous sur YouTube ou sur n’importe quel site que vous utilisez pour apprendre le français et écoutez encore et encore. Répétez, enregistrez-vous et comparez avec le locuteur français. Vous pouvez commencer par le son « an » et le rendre un peu plus compressé et avec une légère contraction de votre diaphragme.

ON – dans ‘Bonjour’ – Cela nécessite un autre arrondi de la bouche et tandis que UN a un peu de ‘oomph’ de l’estomac, ON est purement nasal. Vous pouvez commencer par le mot « on » et essayer simplement d’arrêter de mettre la langue sur le dessus de votre bouche et de déplacer le son de plus en plus loin dans votre nez. Cela peut sembler un peu bizarre et vous pouvez vous sentir étrange de le faire en public, mais continuez à pratiquer quoi qu’il arrive et cela viendra.

IN – dans ‘Vin’ – Celui-ci est plus aigu que ON et vous fait en quelque sorte faire un sourire étrange lorsque vous le prononcez. Alors imaginez qu’un oncle vient de faire une mauvaise blague lors d’un dîner en famille et vous serez dans la bonne zone.

AN – en ‘France’ – Lorsque c’est fait correctement, cela ressemble à une sorte de soupir et un affaissement des épaules. Alors imaginez que vous êtes rentré chez vous après une journée bien remplie, que vous êtes assis dans votre fauteuil et que vous vous détendez, vous soupirez en disant « France ». Avec cet exemple, n’oubliez pas le son « r » qui vient de la gorge comme si vous vous gargarisez avec de l’eau.

Une phrase que vous pouvez utiliser pour pratiquer tous les sons en une seule fois est la suivante : « Con-stan-tin prend un bon vin blanc ».

Un défi est que ces sons ne peuvent pas vraiment être expliqués et ce que j’ai décrit ci-dessus n’est que ma perception et la façon dont je les perçois. Vous entendrez probablement ces sons d’une manière différente et les ressentirez également différemment. La meilleure méthode est de pratiquer, pratiquer, pratiquer. Votre professeur de français vous aidera autant qu’il le pourra. Mais aller dans un endroit calme avec accès à quelques exemples de sons et les répéter encore et encore est le meilleur moyen de faire de sérieux progrès. L’aspect répétitif est d’autant plus important ici que les nuances entre les sons sont très subtiles pour les anglophones, et qu’il est facile d’utiliser un son à la place d’un autre. Apprendre le français en France vous donne les meilleures chances, car vous êtes constamment entouré de personnes qui utilisent ces sons tout le temps. Alors gardez vos oreilles ouvertes pendant votre cours de français intensif en France et dans la rue, ça viendra tout seul.