Les pires conseils que l’on peut vous donner pour apprendre le français | ILA
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Apprendre le français

Les pires conseils que l’on peut vous donner pour apprendre le français

  • Retour à la liste
  • Article précédent
  • Article suivant

Si vous lisez cet article, c’est que vous-même avez déjà cherché sur Internet une « recette magique », ou tout du moins, de judicieux conseils, soit pour commencer l’apprentissage du français, soit pour vous améliorer en vue d’un examen ou d’un voyage en France ou au moins en terre francophone.

Si vous pensez qu’une méthode rapide, simple, gratuite, efficace, ludique, distrayante et applicable à tous existe, passez votre chemin. Nous sommes tous différents et malheureusement inégaux face à l’apprentissage d’une langue. La méthode universelle et performante n’existe pas, même s’il est clair que certains grands principes sont à respecter pour progresser, en langue étrangère comme dans d’autres domaines, privés ou professionnels : du travail, de la persévérance, de la curiosité, des affinités, de la répétition, du temps, des échanges, des rencontres, des échecs, de la patience, de l’amusement et du rire. Tout cela entre en jeu dans l’apprentissage du français.

Les pires conseils que l’on peut vous donner pour apprendre le français

Anciennes méthodes de l’enseignement des langues

Méfiez-vous de conseils simplistes qui vous proposent entre autres de mémoriser des phrases toutes faites et passe-partout, car sachez-le, rien ne se passera jamais comme vous l’aviez imaginé en préparant votre dialogue, chez vous, à votre bureau, avec votre livre de conversation et vos phrases type. Pire, vous risquez de vous retrouver en décalage total avec la situation de communication, d’être ridicule (cela ne vous tuera pas) et d’échouer dans la mission que vous vous étiez fixée (obtenir des informations, acheter un billet, soutenir une conversation, séduire, …)

Si vous persistez cependant dans votre recherche de conseils pour apprendre cette belle langue qu’est le français, sans pour autant prendre de cours de français, (C’est cher, je n’ai pas le temps, je suis trop timide, c’est compliqué, j’ai peur, …), voici une liste malheureusement non exhaustive des pires conseils que vous pourrez lire ou entendre.

1. Apprendre par cœur des phrases toutes faites

On ne vous le répétera jamais assez, tout ce qui manque de spontanéité est à déconseiller. On ne peut pas improviser une interaction avec un locuteur francophone avec un canevas de phrases type. Même principe avec les proverbes et les expressions idiomatiques. Si vous en utilisez trop et à mauvais escient, votre interlocuteur aura l’impression de manger un plat trop salé.

C’est pourquoi il est peut-être préférable de suivre des cours de français pour s’entraîner à prendre la parole plus ou moins spontanément et prendre confiance en soi.

2. Sous-estimer l‘importance de la grammaire

Certes, la grammaire n’est pas une fin en soi. Il est vrai que même mal dit, un message simple reste souvent facilement compréhensible. Cependant, une fois en France, dès que vos besoins primaires seront comblés (manger, se déplacer, demander son chemin ou réserver un logement, etc.), vous éprouverez assez rapidement l’envie de conversations plus élevées, de rapports sociaux avec des Français plus développés ; vous aurez peut-être aussi (Je ne vous le souhaite pas) la nécessité de vous frotter aux autorités locales ou d’avoir recours à notre système médical. Et là, la grammaire peut vous sauver la vie !

De même qu’en société, plus votre message complexe est correct, mieux on vous comprend et plus les rapports sont faciles. La grammaire n’est qu’un outil qui vous servira à communiquer. Comme chaque outil, il faut savoir l’utiliser pour en tirer le maximum et être efficace. Pas facile de comprendre toutes les subtilités de la grammaire quand on apprend le français tout seul, les cours de français ont l’avantage de vous expliquer les notions mais aussi de vous aider à les mettre en application. Et si vous êtes en France, c’est encore mieux car vous pouvez passer de la théorie et aux entraînements du cours de français à la pratique avec des Français !

3. Vouloir traduire tous les mots dans sa propre langue

Quelle drôle d’idée ! Et surtout, pour quoi faire ? Quel en est l’intérêt ? Si vous voulez vous retrouver avec des traductions qui ne veulent rien dire, qui n’ont ni queue ni tête, il existe déjà des sites spécialisés, comme Google translate pour n’en citer qu’un ! Même un traducteur n’aura certainement pas recours à la traduction littérale.
Certes, une fois en France, il y a un côté rassurant à comprendre tous les mots. Mais ces mots servent à construire un message, et c’est bien ce message global qu’il faut saisir. Les cours de français vous permettent de comprendre que l’agencement des mots dans une phrase varie d’une langue à l’autre, sans parler de la ponctuation, de l’intonation, de l’intention du locuteur qui vont connoter ce message. La communication non verbale ajoute également du sens qu’une simple traduction ne pourra vous fournir.

4. Être pressé par le temps

L’impatience est votre pire ennemi. Si l’apprentissage d’une langue, et du français plus particulièrement, pouvait se mesurer avec exactitude en nombre d’heures, on vous aurait déjà vendu l’argument. Mais voilà, ce ne sont pas des tomates que vous achetez, c’est une langue que vous souhaitez vous approprier. Et cela prend du temps. Cela dépend également des conditions dans lesquelles vous comptez apprendre la langue, de votre travail et de votre motivation. Voyez votre apprentissage du français comme un sport. Il faut s’entraîner, régulièrement et accepter de temps en temps de ne pas être à la hauteur de ses espérances : tout le monde a le droit de ne pas être toujours en forme.

5. Surestimer ses capacités

Là encore, comme le sportif professionnel, ne vous fixez pas d’objectif intenable en termes de temps ou de niveau. Allez à votre rythme, selon le temps dont vous disposez. Si vous souhaitez obtenir un examen, anticipez votre préparation. Mettez toutes les chances de votre côté et n’oubliez pas que le plaisir est l’atout majeur d’un apprentissage réussi.

En conclusion, pour optimiser votre apprentissage du français, inscrivez-vous dans un cours de français et si possible en France et profitez des conseils qui peuvent alors vous être donnés par vos enseignants.
Apprendre le français tout seul avec des recettes miracles, c’est difficile voire impossible ! Alors, un petit voyage en France s’impose… il ne vous reste plus qu’à faire votre valise !!!